Le Bordelais Geosat à la conquête de la 3D

La cérémonie du prix des Aquitains 2016 s’est déroulée mardi 6 décembre à la salle de la Faïencerie à Bordeaux. Le Bordelais Geosat était en lice pour remporter le prix du jury

L'entreprise Geosat est dotée d'une technologie dont elle seule a le secret

L’entreprise Geosat est dotée d’une technologie qui permet de réaliser des plans en 3D

Faire des plans est aussi vieux que le monde. Mais ajoutez une autre dimension, le challenge devient plus intéressant. En 2016, l’une des missions du cabinet de géomètre situé à Pessac (Gironde) est de réaliser des maquettes 2D/3D. Fondé en 2000 par Cédrik Ferrero, la société initialement conçue pour réaliser des plans topographiques en 2D a rapidement grappillé des parts de marché en adoptant la 3D.

« Un tournant logique puisqu’à l’heure de la révolution technologique, il fallait trouver des méthodes de rendu différents » explique Marc Etcheverry, chargé des relations publiques de l’entreprise.

Comment ça marche ?

Le premier virage avant la destination finale s’effectue à bord du véhicule Geosat. Une voiture dotée d’un équipement à 400 000 euros, arpente les rues, les quartiers, de Bordeaux mais aussi d’autres villes de France.

La particularité de cette voiture ? Elle est équipée d’un système qui lui permet de prendre des dimensions au centimètre près de l’environnement qu’elle traverse. Geosat est la première entreprise à utiliser le GPS pour récolter des données géoréférencées.

Comprendre les différents outils de la Geosat Car en une image

Des cabinets de géomètre à Bordeaux, vous en trouvez partout. Mais une des clés de la réussite de Geosat a été de profiter de la réforme du gouvernement sur la détection de réseaux souterrains en 2012. Une niche dans laquelle l’entreprise s’est engouffrée et qui a contribué à sa croissance. Des retombées économiques qui lui ont permis, ensuite, d’énergiser son pôle recherche et développement, qui élabore de nouveaux algorithmes pour traiter le Big Data 3D.

« Cédrick Ferrero a toujours eu un discours porté sur l’innovation, un discours visionnaire, les plans 3D fourniront plus de données dans le futur »

Et après ?

Les 10 membres du pôle 3D sont sur le qui-vive. En fonction de la demande du client l’acquisition de données effectuée par le véhicule pourra être exploitée par ce pôle composé de techniciens, de dessinateurs, d’architectes mais aussi d’ingénieurs.

Les données seront ensuite reprises par les clients qui sont aussi bien des collectivités, des établissements publics, des grands groupes mais aussi des particuliers. Ils pourront en tirer mille informations afin de mener à bien des réformes structurelles, de détecter des failles dans l’aménagement de leur territoire et bien d’autres aspects.

Reconnaissez-vous cette place ?

Des bâtiments made in 3D

Scanner laser. Cet outil que vous avez aperçu sur la Geosat Car est également utilisé par l’entreprise pour représenter des bâtiments. C’est aussi le pôle 3D qui s’y colle. Le but : en tirer des cartographies 2D/3D pour les promoteurs immobiliers qui veulent convaincre leur client.

Le Scanner Faro est placé au milieu d'une pièce. Le faisceau généré à l'intérieur du laser tourne à 360° comme un sonar et va détecter des nuages

Le Scanner Faro est placé au milieu d’une pièce. Le faisceau généré à l’intérieur du laser tourne à 360° comme un sonar et va capter jusqu’à un million de points par seconde

Le scanner va rejeter un nuage de points. Ce dernier, visible sur le mur, va projeter une lumière en direction du scanner. Et en fonction de la couleur de la lumière (et d’autres paramètres), les experts pourront en tirer des informations comme la taille du mur, sa matière, l’environnement qui le compose, (prises électriques, escaliers, conduits, etc.).

Un temps d’avance

Depuis quelques mois, l’entreprise a développé une nouvelle façon de restituer des données : L’imprimante 3D. Le dernier bijou acquis par la société est exploité par deux employés. Plongez vous en immersion dans : Le pôle imprimante 3D.

 

Ce nouveau pôle concrétise la ligne directrice de l’entreprise à savoir développer son propre réseau d’outils 3D. Avec ses partenaires extérieurs comme la région Nouvelle Aquitaine, le laboratoire LaBRI ou encore la CATIE, la société bénéficie de nouvelles ressources économiques pour approfondir sa recherche.

Et le gagnant est…

Toutes ces innovations n’ont pas permis au cabinet de géomètre de se détacher des autres participants lors du prix des Aquitains 2016. Le prix qui récompense les entreprises les plus performantes de la région a rendu son verdict. Geosat ne figure pas parmi les 5 lauréats de la soirée. Mais la société aux 135 salariés compte déjà parmi les plus grandes de la région.

Info GeosatBradley De Souza

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *