A Saragosse, Podemos incapable d’appliquer sa politique urbaine

Le tram de Saragosse cristallise les tensions au sein du Conseil municipal.

 

A Saragosse, une des grandes villes espagnoles remportées par Podemos et ses alliés aux municipales de 2015, le maire Pedro Santisteve et ses adjoints gouvernent sans majorité, sous la bannière «Saragosse en commun». L’équipe municipale se heurte au quotidien à l’opposition franche de la droite (Ciudadanos et PP) ainsi qu’à celui, plus problématique, des conseillers du Parti Socialiste (PSOE) qui avait pourtant permis son élection.

Symbole de cette fragilité, la politique en matière d’urbanisme et d’infrastructures est complètement paralysée. Explorez la carte interactive ci-dessous pour passer en revue les principaux points de tension entre Podemos et leurs opposants.

Gaétan Trillat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *